Cher Journal – Odile Dévégé

Il y a des jours comme ça…

CJ_18022018_Plantage

Alors si on prend le positif :

1 – Tout cela m’a permis de me remettre à travailler « à l’ancienne » avec mon matos de dessin resté au placard depuis à peu près 14 ans (aussi incroyable soit-il, mon marqueur après tout ce temps reste comme neuf !).

2 – Ca m’a permis aussi de bidouiller tout ça à la Mac Gyver, avec mon téléphone et le PC de mon gracieux chéri (sur lequel j’ai bien pesté parce que j’étais perdue dans mes raccourcis claviers).

3 – Ca ne m’a pas empêché de rouler à vélo avec une roue à plat.

Le vrai drame, c’est que j’ai perdu 2 jolis posts tout justes préparés avec amour ! Mesurez la perte pour vous, mais aussi pour le patrimoine culturel !!!

Enfin je précise : on est bien d’accord, ce n’est pas un revirement… C’était une pomme pourrie, mais je ne ferais tout de même pas de généralités ! Sans elle, je suis une âme en peine…

[ Odile Dévégé ] – Cher Journal

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aussi beuuuaaark soit-t-il, la réalisation de ces textes & images ont sollicité amour, tripes et boyaux. Merci de bien considérer qu'ils ne sont pas libres de droit ! ;)